jeudi 1 septembre 2016

Fumeur de spleen

Fumeur de spleen

Keskonsemarre Keskonrigole

Papillon translucide
L’intimité ….erre frigide …..reste froide….comme presque morte….bref

Paradisio


T’es hyper cool de ta life
« Je me dirige vers le cœur mon cœur ton cœur
Mon cœur »
Je me dirige vers la source de ton rire


Tu viens en moi et tes os saillants me cognent
Des coups déjà
L’élastique peau de ton dos glisse sous mes ongles

Par le hublot je regarde la côte, je m’ennuie de l’éternité de ton désir

Je regarde ton visage tendu vers ce plaisir que tu prends en moi
Parfois tes yeux s’entrouvrent tes lèvres s’écrasent sur ma bouche tu romps le charme de mon voyage
Ton plaisir qui se déverse enfin me dégoûte
ce jus en moi qui dégouline d’ennui
Tu salis mon ventre


Je n’aime pas tes mots qui m’agressent avides
En manque tu te fais violeur de mon corps et tu ris
Je vais jouir
Tu as la sécheresse des âmes égotistes
Tu as l’âme sèche ~

texte de 2005